Le Pérou en deux semaines ?

Arrivés le 31 décembre à Lima, nous savions que le vrai travail ne commencerait que le 12 janvier et que le Pérou mesurait 1 285 216 km2. Bon. Alors sur ces 2 semaines, quel Pérou devions-nous voir ? Voila le récit de notre aventure…

LIMA

Il faut dire que le 31 décembre à 1h du matin, heure d’atterrissage de notre Boeing, la question sur toutes nos lèvres c’était plus « C’est quoi le meilleur plan pour le réveillon ? ».  Enfin ça et « Où est-ce qu’on peut dormir ? » « On fait quoi aujourd’hui ? » « J’ai faim, le riz c’est sans danger ? ».

Nous avons donc suivi le fil de nos questions et avons entamé notre déambulation citadine.

Etape 1 : Miraflores

Un quartier très calme, très riche, l’exact point de rencontre entre Barcelone et Biarritz.  Preuve en image.

10912504_10155058713270285_723562255_o

Gaudi

Etape 2 : le centre historique, Lima

Nos visites :

Plaza de Armas

IMG_6003

Plaza San Martin

10912460_10155058581650285_321621168_o

Museo de Arte

En cette journée muy caliente du 31 (il doit faire sans rire 30°C dehors…), on s’étonne de voir autant de vêtements, accessoires et fleurs jaunes sur les étals des marchands ambulants… Mais qu’était-ce donc ? Sans plus de suspense, le réveillon péruvien par Louis.

IMG_0897

Le jaune

Cette soirée est avant tout l’occasion de fêter mon anniversaire. Ainsi, tous les résidents de l’auberge se sont retrouvés sur le toit pour déguster un barbecue, ce qui me toucha énormément. Ce fut très agréable et inattendu de manger des brochettes à cette époque de l’année. Il faut savoir que la nouvelle année est un événement que les péruviens prennent plus à coeur que nous. Cette année, la couleur du réveillon était le jaune. Certaines rues de Lima n’étaient consacrées qu’à la vente d’objets en tous genres : chapeaux, masques et autres culottes (anormalement grandes) de couleurs jaunes et destinées à rendre heureux les gens toutes la soirée. Autre tradition péruvienne, les feux d’artifices. Depuis le toit de notre auberge, nous avons pu observer une dizaine de feux d’artifices tirés par des amateurs aux quatre coins de la ville. Nous avons fini cette soirée autour d’un verre avant que le décalage horaire ne nous pousse à aller dormir !

Louis

 image1

Le lendemain, il est temps de décider ce que nous allons faire pendant les 12 prochains jours. Il n’est pas anodin que nous ayions pris nos vacances à ce moment là. Car avant de pouvoir travailler avec des péruviens, il nous paraît important d’avoir même un simple aperçu de leur pays, de leur langue, de leur culture.

Nous n’irons donc pas à Cuzco, pas au lac Titicaca, du moins pas tout de suite. Et nous partons à la découverte du Nord, celui dont les guides ne parlent pas assez. (Par soucis de transparence, nous devons avouer que les origines chti’s de Martin ont sans doute pesé dans notre décision).

TRUJILLO

Bon, Lima c’est sympa. Le voile de brouillard qui cache sans cesse le soleil l’est nettement moins.

Direction le soleil, le vrai… Nous decidons d’aller explorer la petite station balnéaire de Trujillo. Sous les conseils de Clara, charmée par cette ville aux allures de côte d’azur (touristes compris), on découvre le Pérou aisé et décomplexé. Entre spot de surf et petits restaurants du bord de mer, nous avons clairement pris 2 jours de repos après 6 mois de stage et de préparation du projet !

Nos visites :

IMG_6203

Centre de Trujillo

IMG_6167

Huanchaco Beach

Notre coup de cœur :

Les multiples coups de soleil

HUARAZ

Après une semaine de detente, le temps est venu de prendre de la hauteur :  directiom Huaraz, 3090m d’altitude.

Cependant, pour faciliter la lecture de nos fans bien aimés, nous narrerons nos expéditions alpines dans un article à paraître prochainement. C’est donc avec énormément de cruauté que nous écrivons :

A suivre…

PS : Nous publierons bientôt le lien vers notre compte Flickr pour que vous puissiez voir toutes nos photos, si elles vous intéressent…

Publicités

4 réflexions sur “Le Pérou en deux semaines ?

  1. eleu dit :

    Alors chacun s’y est retrouvé !! : les filles avaient prévu le rouge à lèvre malgré les limites qu’imposaient leur sac et les achats ont déjà commencé avec de jolis masques jaunes !Ha les filles !Vous êtes, sans aucun doute, trés jolies aux couleurs péruviennes!
    Clara , a retrouvé la cote d’azur et son climat muy caliente..Martin Auguste , le ch’ti , aime décidément le nord et retrouve pour la xième fois una  » plaza st Martin » !! Louis , tu nous avais caché ta bougie de plus , feliz compleanos ! La baignade etait timide , non ?!!! hasta una proxima periodica y fotografias .Muchas gracias al fotografo Agathe !
    Tengo mucha prisa por la siguiente novela !!!
    un saludo
    flo et jl

    J'aime

  2. Clara Barthélemy dit :

    Molo avec le russe et les lamas !! on a déjà des photos de poncho sur le Flickr si vous voulez.

    Et de la part de toute l’équipe, nous voulions vous inciter à choisir des pseudos moins mystérieux. Histoire qu’on mette moins de 4 jours à identifier la provenance des commentaires.

    Bisous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s