Petits produits deviendront grands !

Là ça devient encore plus fort en chocolat ET en miel !!!!

Beaucoup d’entre vous nous ont demandé la suite des aventures des choco productos, du miel, de  la pisciculture . Incapables de résister à cette forte pression de nos merveilleux fans, nous avons décidé (Agathe et Martin-Auguste) d’écrire un article pour vous donner quelques éléments de réponse :

Mais déjà, pourquoi Agathe et Martin-Auguste (vous avez deux missions différentes non) ?

Eh bien parce qu’au delà de notre cordiale complicité (très cordiale même), nous nous sommes rendus compte que nos missions de stage se croisaient et qu’il pourrait être intéressant de collaborer car comme vous le savez :

«  Tout seul on va plus vite mais ensemble, on va plus loin … » (Wahouu… c’est fort)

Du coup, ni une ni deux, nous décidons de passer le pas car il est grand temps que les choco productos et le miel de la Fundavi passent les frontières de Juanjui et se vendent dans d’autres villes plus… importantes !

Pour ce faire, direction Tarapoto (120 000 habitants) pour 4 jours avec les objectifs suivants :

– Comprendre les exigences du marché de produits artisanaux au Pérou

– Réaliser une enquête auprès des responsables de points de vente (supermarchés, hôtels, boutiques spécialisées) pour connaître leur opinion sur ce genre de produits.

– Présenter et mettre les produits en avant auprès de ces mêmes responsables de point de vente en vue d’une potentielle collaboration à long terme.

Résultat des courses (c’est le cas de le dire !) : nous avons présenté les produits à pas moins d’une quinzaine de points de vente dont 3 gros supermarchés, 7 hôtels et 5 boutiques spécialisées. En plus d’avoir parfaitement compris et intégré les formalités que devaient remplir nos produits pour être vendus sur le marché, nous avons fait un carton car tous les responsables de points de vente ont semblé super intéressés pour démarrer une collaboration !

Prêts pour le démarchage !

Prêts pour le démarchage !

Du coup c’est bon, ils se vendent déjà à Tarapoto ?

Eh… Ne mettons pas la charrue avant les bœufs ! D’abord nous devons étudier les coûts qu’impliquent la modification des produits : obtention d’un code barre, emballage plus résistant, création d’une réelle image de marque, étiquette reflétant parfaitement l’image de marque…

L’idée c’est de plancher sur ces modifications et revenir vers les responsables de point de vente une fois que les produits sont tous beaux tous propres pour leur entrée dans le grand bain.

Bon et c’est tout depuis la dernière fois ?

Non, loin de là ! Afin de compléter notre étude de marché, on a aussi mené l’enquête côté consommateur en organisant un focus group dans la cuisine de Yolanda, notre mama peruana :

[Pour « focus group », comprendre réunion de consommateurs représentatifs des clients cible pour recueillir des informations sur un produit via une discussion participative. On voulait juste caser un petit terme de marketing un peu technique pour vous impressionner en fait !]

Résultat : on s’en est sortis comme des petits chefs. On a obtenu des réponses très révélatrices sur l’image des produits mais aussi sur les usages qu’en font les habitants de la région.  Très utile pour cerner au mieux les attentes de nos consommateurs ! D’ailleurs nous tenons à remercier chaleureusement tous les participants pour leur bonne volonté et leur motivation au moment de goûter certains mélanges un peu… différents !

En guise de récompense, ils ont eu droit à une dégustation de deux mets délicats  : un gâteau  Choco platano/banane et un crumble au Choco trigo made by Agathe Stevenson qui à littéralement conquis l’assemblée.

DSC04826

DSC04790

Encore, encore !

Allez on continue : afin de dynamiser les ventes des produits dans les points de vente ou ils sont déjà distribués, on a élaboré la stratégie de communication suivante :

1/ Mettre des affiches dans les points de vente de Juanjui afin de présenter les produits mais aussi les producteurs de l’Alto Huayabamba et le projet de la Fundavi.

Affiche avec le portrait de Jaurelia de Santa Rosa

Affiche avec le portrait de Jaurelia de Santa Rosa

2/ Réaliser une émission de télé type « Maïté fait son come back » en 4 épisodes qui a été diffusée sur plusieurs chaînes de télé locales. Objectif : présenter les produits en donnant des idées de recettes aux téléspectateurs. Une partie du tournage à été réalisé mercredi 18 dans le super restaurant « La Pradera » avec  deux représentantes de chaque comités d’entrepreneuses et de Roldan, directeur exécutif de la Fundavi.

La Pradera, lieu du tournage !

La Pradera, lieu du tournage !

IMG_2437

La belle équipe de l’émission !

Pour réaliser à la fois l’affiche et l’émission télé, nous avions besoin de photos des producteurs et des comités d’entrepreneuses mais aussi de vidéos présentant leurs cadre de vie, leur quotidien. C’est pourquoi, sur-équipés et motivés, nous sommes partis 4 jours dans al campo pour réaliser nos petites séquences vidéos et photos. Bon, nous ne sommes pas encore des pros mais franchement on progresse et bientôt un court métrage co-réalisé devrait sortir sur vos écrans !

On vous laisse profiter de quelques photos des producteurs et entrepreneuses du Choco trigo, Choco maíz et Choco plátano ! De notre côté on entame la dernière ligne droite avec une motivation proche de 6088 % et en ligne de mire la rédaction de notre rapport final de stage que l’on va présenter mardi prochain !

IMG_7444

IMG_7773

IMG_7499

Abrazos peruanos !!!

Martin y Agathe

Ps : retrouvez plus de photos en cliquant ici 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s