Le meilleur pour la fin !

Les 10 moments qui ont marqué notre aventure !

– Il est 23h58 et demain, c’est la première expédition au campo ! Qu’on le veuille ou non, ça cogite sec dans la chambre et une petite boule au ventre nous rappelle qu’on est loin d’être Indiana Jones ! 7h00 : c’est parti, nous voilà lancés sur notre pirogue, l’aventure commence vraiment ! Distribution de plantes, village hors du temps, parties de volley jusqu’à la tombée de la nuit, cuisine magique de Pasiona… Bienvenus à Pulcalpillo, notre petit havre de paix au bout du monde !

IMG_6856

– La récolte du cacao est restée pour nous une énigme jusqu’à ce que Robert, un producteur de Pucalpillo, nous invite à participer à la récolte de son cousin Carlos à Santa Rosa. Enfile tes gants Marcel, on va chiner de la cabosse ! On aura toujours une petite pensée pour Robert, Carlos et les autres à l’heure de déguster une tablette Milka, des M&M’s ou un petit pain au chocolat !

IMG_1910

– De Juanjui à la Bretagne il n’y a qu’un pas, et notre petite famille d’adoption péruvienne vous le confirmera ! Les petits français aux fourneaux déclenchent l’euphorie générale dans la cuisine (même les voisins passent le bout de leur nez)… Lorsque chacun essaie de se frayer un passage jusqu’aux poêles pour tester un nouveau combo insolite c’est à coup sur une soirée crêpes bien réussie !DSC04826

– L’un des moments les plus solennels  du voyage restera peut-être cette soirée passée dans le village de Santa Rosa, l’une des communautés de l’Alto Huayabamba. Oswaldo et Charito nous accueillent chez eux et nous livrent un témoignage bouleversant sur l’histoire de la région au moment où les cartels de drogue imposaient leur loi. Piouf, on reste un peu sans voix…IMG_7773

– Le Machu Picchu, c’est l’histoire d’un lieu mythique qui continue encore et encore à faire rêver des millions d’entre nous… Plus concrètement, ça donne ça : 14h de bus, 6h de marche et  1 776 marches qu’il faut affronter à 5h30 du mat’ pour arriver jusqu’en haut et frissonner d’émotion lorsque le site se dévoile sous vos yeux… Intense mais tout simplement magique !

DSC05505

– La diffusion d’un film documentaire à Puerto Montt sur les dernières heures d’Allende à la Moneda en 1973 et la visite du musée des droits de l’homme à Santiago nous ont permis de prendre conscience de la lourde histoire de la dictature chilienne. Une période encore très taboue pour les chiliens que nous avons rencontrés.

Allende_en_su_laberinto-112475798-large

– S’il y a une formation avec les bénéficiaires de Puerto Montt qu’on oubliera jamais c’est bien celle là ! Un groupe de 15 petites dames super motivées lancées à 100% dans un jeu de rôle sur la stratégie marketing que nous avons préparé ! On est ressortis avec un sourire à la hauteur du goûter de fin de formation : GARGANTUESQUE !

DSC06908

– A une semaine de notre départ, voilà toute l’équipe de Puerto Montt réunie pour la préparation du fameux « Pulmai al disco » du chef Jorge ! L’occasion d’un dernier voyage culinaire entre terre et mer (plutôt audacieux n’est-ce pas !) qui clôt en beauté notre expérience de deux mois au sein de l’équipe !

DSC07224

– Petit coup de pression du projet : la présentation de notre rapport de stage au siège de la fondation Banigualdad à Santiago, en présence du directeur général. Après plus d’une heure de discussion autour de nos recommandations, le DG et toute l’équipe nous remercient sincèrement d’avoir réalisé un travail de qualité qui servira de référence pour les projets à venir. Un de ces moments où on se dit :  « Bravo l’équipe, on peut être fiers de nous ».

11914971_10155930573235285_440047480484546426_n

– « CHI-CHI-CHi, LE-LE-LE, VIVA CHILE » !
Le 4 juillet 2015, le Chili remporte sa première Copa America au terme d’une compétition intense ! Nous voilà sur la plaza de Italia à Santiago pour fêter la victoire avec des milliers et des milliers de chiliens ! Attention, les chiliens savent faire la fête, France 98 n’a qu’à bien se tenir ! VAMOS CHILENOS !

11885372_10155930572705285_46719088583525334_n

It’s time to go !

Si nous faisons correctement les comptes, voilà 1 an et 9 mois que nos familles entendent presque chaque jour ces deux petits mots « Aventure Equitable ». D’une idée presque irréelle dans les premières semaines, nous sommes passés à des réunions hebdomadaires, puis des coups de fil quotidiens jusqu’à atteindre des coups de stress pas possible à quelques heures du départ. Et puis d’un coup d’un seul, le 30 décembre 2014, tout ça a pris forme lorsque nous avons mis le pas dans l’avion Delta Airlines en direction de Lima.

8 mois et 2 missions passionnantes plus tard, nous voilà à la veille de notre retour en France et qu’on le veuille ou non, une petite nostalgie s’installe à l’écriture de cet article. Lorsqu’on monte un projet on a régulièrement tendance à penser que ce sont les membres de ce dernier qui le tienne à bout de bras. Mais à vrai dire, pour nous c’est peut-être le contraire, c’est plus l’essence du projet qui depuis le début nous a poussé à nous dépasser. Imaginez des gamins rêveurs ayant soif de liberté et de terres inexplorées. Imaginez des gamins qui refont le monde à chaque soirée et qui ne passe pas une semaine sans se demander comment ils pourraient faire pour corriger ça ou améliorer ceci. Eh bien ces gamins c’est nous… Aventure Equitable nous a permis de prendre part à des initiatives qui tentent chaque jour de faire bouger les lignes.

Il est vraiment dur de conclure ce que sera notre dernier post mais s’il y a bien une et une seule idée que nous aimerions transmettre c’est celle-ci :  Aventure Equitable est un projet qui nous ressemble et qui de part les rencontres et les missions nous a permis de recevoir une énergie, une créativité et une soif d’entreprendre exceptionnelles. Tout ça, nous avons tenté de le partager avec vous, nos petits CM2 et bien d’autres encore car nous avions la conviction que cela avait un sens, un impact positif et inspirant ! Alors voilà, personne ne terminera cet article en se disant « C’est décidé, je plaque tout et je pars en mission 1 an au Pérou ». Mais beaucoup, nous l’espérons, chercheront ce qui les animent le plus et tenteront d’en faire profiter le plus grand nombre.

Un énorme MERCI à tous ceux qui ont rendu ce projet possible, et plus particulièrement à nos familles, notre entourage, la FUNDAVI, toutes les communautés de l’Alto Huayabamba,  la fondation BANIGUALDAD et ses bénéficiaires, Roldan, Jorge, Yolanda, Candice, Laure, Miren, Victor, Suzana, Pilar, Carla, Julio, Patricia, Gloria, la famille Lamiot, les Van den Hove, la famille Picherit, tous nos contributeurs sur Kisskiss Bankbank, et tout ceux qui ont contribé de près ou de loin à faire rayonner le projet ! Muchissimas gracias a todos !!!

Martin y Agathe

PS : Aventure Equitable 2016, à vous de jouer 🙂

BONUS : on ne vous oubliera jamais !

Toi, la petite odeur nauséabonde de cacao fermenté,
Le jus de maracuya de Mère Yolande,
Le saumon à tomber par terre du marché de Chiloé,
Les skypes ratés à cause des wifi foireuses,
Les moustiques-tyrex du campo,
La bière Trilogia del sur du Sirus bar,
Nos fringues qui nous ont supportés pendant 8 mois (Reposez en paix les gars…),
La dernière soirée (trop?) arrosée à Puerto Montt,
Toi, le ronfleur mesquin qui se glisse dans chaque dortoir des auberges,
Les 3,6 milliards de chiens rencontrés sur notre route,
Les maduros et les patacones péruviens (O dieu des dieux, ramènes-en nous en France !)
Les crabes avec option nuit sur les chiottes 100% garantie de Santa Rosa,
Les 16 512 photos qu’on va devoir trier,
Le bruit incessant des mototaxis tunnés de Juanjui city beach,
La pluie, notre seconde peau à Puerto Montt,
Le regard du slow loris de Tarapoto,
Toi, le bananier, petit arbre insignifiant qui transforme un endroit banal en un petit coin de paradis,
Les douches froides,
Le meilleur küchen du monde à Frutillar (n’hésite pas à prendre le même avion que les patacones…),
La chanson du taxi, entendue 50 000 fois en 8 mois,
Toi, petite engueulade qui arrive si vite dans les moments de stress et de fatigue,
Le fournisseur officiel de cagettes de notre cabaña de Puerto Montt,
Les 21 nuits dans le bus (9% de nos nuits tout de même…),
Le goût « étrange » des chocoproductos,
Notre allure en poncho dans les chemins boueux du campo,
Et le meilleur pour la fin, le casting entier de 1 000 et 1 pattes expulsé de nos assiettes.

Publicités

2 réflexions sur “Le meilleur pour la fin !

  1. Florence dit :

    Bravo tout simplement! je n ajoute rien d’autre si ce n’est que j ai eu tellement de joies et d’émotions à vous lire….je vous tire mon chapeau pour cette experience au service des autres !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s